Versione stampabile

Danielle LONDEI, Micaela ROSSI

Références bibliographiques

ASTOLFI, Jean-Pierre, L’erreur, un outil pour enseigner. Thiron: ESF éditeur, collection «Pratiques & enjeux pédagogiques», 1997.

BOCH, Raoul, Les faux amis aux aguets. Dizionario di false analogie e ambigue affinità tra francese e italiano, Bologna, Zanichelli, 1988.

CALVÉ, Pierre, « Corriger ou ne pas corriger, là n’est pas la question » , Revue Canadienne des langues vivantes, 48.3, 1992, p. 21-29.

CIZEK, Gregory-J. (dir.), Setting performance standards: Concepts, methods and perspectives. Mahwah, Lawrence Erlbaum, 2001.

CONSEIL DE L’EUROPE, Cadre européen commun de référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer, Paris, Didier, 2001.

CORDER, Stephen Pit, Error analysis and interlanguage, Oxford : Oxford University Press, 1981.

CORNAIRE, Claudette, RAYMOND, Patricia-Mary, La production écrite, Paris, Clé international, 1999.

DEROCQUIGNY, Jules, KŒSSLER, Maxime, Les Faux Amis ou les pièges du vocabulaire anglais (Conseil aux traducteurs), Paris, Vuibert, [éd. or. 1928], 1949, 4e éd.

DOUCET, Patrick, « Pour un test utile », ASp 34, 2001, http://journals.openedition.org/asp/1696

GALAZZI, Enrica; FALBO, Caterina: JANOT, Pascale; MURANO, Michela; PATERNOSTRO Roberto, « Autour d'un corpus d'apprenants italophones de FLE : présentation du projet Interphonologie du Français Contemporain – italien », in Repères DoRiF, 3, Projets de recherches sur le multi/plurilinguisme et alentours, 2013.

JAMET, Marie-Christine, « Contacts entre langues apparentées : les transferts négatifs et positifs d’apprenants italophones en français », SYNERGIES ITALIE, vol. n° 5 in Raus R. (ed), Rencontres des langues et politique linguistique, 2009, p. 49-59.

KISS, Monika, « Les pièges du vocabulaire bilingue: les faux amis », Revue d’études françaises, 7, 2002, p. 41-55.

MANGENOT, François, « Contexte et conditions pour une réelle production d’écrits en A L AO », Alsic, vol. 3 (n° 2), 2000, p. 187-206, http://alsic.revues.org/1833 (consulté le 10 mai 2020).

MARQUILLÓ-LARRUY, Martine, L’interprétation de l’erreur, Paris, CLE International, 2003.

PORCELLI, Gianfranco, « Verifiche comode e verifiche valide », in Jafrancesco E. (a cura di), La valutazione delle competenze linguistico-comunicative, Roma, Edizioni Edilingua, 2006.

PUREN, Christian, « Relations entre activités d'évaluation, activités d'apprentissage et d'usage : un chantier à reprendre en didactique des langues », L'évaluation en langue : pour qui ? pour/quoi ? Comment ?, IUFM de Rouen, 2003.

SELINKER, Larry, 1984 [1972]. « Interlingua », in E. Arcaini et B. Py (éd). Interlingua, aspetti teorici e implicazioni didattiche, Roma : Istituto dell'enciclopedia italiana.

TARDIEU, Claire, « Corriger ou évaluer ? », Cahiers de l’APLIUT [En ligne], Vol. XXVIII N° 3, 2009, http://journals.openedition.org/apliut/65

VÉRONIQUE, Daniel,1992, «Recherches sur l’acquisition des langues secondes: un état des lieux et quelques perspectives» [online]. Acquisition et interaction en langue étrangère, 1, 5-36. URL http://aile.revues.org/4845 (2016-22-16).

WALTER, Henriette, « En traduisant, faut-il toujours être précis? », La linguistique, vol. 47, 2011, p. 27-36.

Per citare questo articolo:

Danielle LONDEI, Micaela ROSSI, Références bibliographiques, Repères DoRiF Ateliers Didactique et Recherches - Fédération Alliances Françaises d'Italie et DoRiF Università, DoRiF Università, Roma dcembre 2020, http://dorif.it/ezine/ezine_articles.php?id=509

Ritorna alla Barra di Navigazione