Gruppi di ricerca Do.Ri.F.

Oralité, interaction et dialogue

Généralités et objectifs du groupe

Interaction verbale, dialogue, conversation, discours-en-interaction, langue parlée en interaction. Des mots et des concepts utilisés parfois comme synonymes parfois comme désignant des réalités et des champs sémantiques différents ou tout simplement enchevêtrés. Mais tous ramènent inévitablement à une parole produite par un individu et adressée à un autre individu : « C’est un homme parlant que nous rencontrons dans le monde, un homme parlant à un autre homme, et le langage enseigne la définition même de l’homme » (Benveniste 1966/2004 : 259).

C’est cette parole adressée et produite par l’interaction et pour l’interaction que le groupe « Oralité, interactions et dialogues » se propose d’étudier.

Cet objet d’analyse qui, depuis une trentaine d’années, a « acquis un statut d’objet scientifique de plein droit » (Traverso 2012 : 3), est au cœur d’innombrables études appartenant à ce que Traverso (Ibid. : 6) appelle « champ interactionniste ». La variété des types d’interaction analysés, ainsi que la coexistence d’approches différentes, témoignent de la complexité d’une donnée issue de la réalité sociale et construite par les êtres humains dans leur quotidien. L’interaction apparaît comme un « objet complexe par son caractère multiforme, multidimensionnel et multifonctionnel » (Traverso 2016 : 13) et peut être étudiée grâce à la collecte des faits de langue tels qu’ils sont observables dans diverses situations sociales et culturelles. La collecte de données orales, quant à elle, ouvre les portes à toute réflexion portant sur les défis de la transcription et la constitution de (grands) corpus de langue parlée en interaction.

Prenant en compte les fondements sur lesquels a été bâtie l’Analyse conversationnelle (Sacks et al. 1974) de l’école anglo-saxonne, le groupe se donne pour tâche d’intégrer les approches qui se sont développées en France et en Italie dans un esprit d’enrichissement et d’échange constant. Les analyses centrées sur la langue parlée en interaction, par exemple, poursuivent, d’un côté et de l’autre des Alpes, des objectifs communs : identification d’une grammaire de l’interaction, structuration des activités interactionnelles, construction et gestion des images des participants etc.

Les membres du groupe se proposent de travailler sur différents types d’interactions dont les suivants ne constituent qu’une liste incomplète :
- les interactions en face-à-face, au téléphone, à la radio, à la télévision ou médiatisées par ordinateur ;
- les interactions exolingues ;
- les interactions en milieu institutionnel (entreprise, tourisme, soins de santé, domaine juridico-judiciaire, école etc.) ;
- les interactions en présence d’un(e) interprète (interprétation de dialogue) dans différents contextes institutionnels.


Adhèrent à ce groupe de recherche :

Elio Ballardini (Université de Bologne, Forlì) elio.ballardini@unibo.it
Nadine Celotti (Université de Trieste) ncelotti@units.it
Jean-Paul Dufiet (Université de Trente) jeanpaul.dufiet@unitn.it
Caterina Falbo (Université de Trieste) cfalbo@units.it
Pascale Janot (Université de Trieste) pjanot@units.it
Natacha Niemants (Université de Modène et Reggio Emilia) natacha.niemants@gmail.com
Elisa Ravazzolo (Université de Trente) elisa.ravazzolo@unitn.it
Véronique Traverso, Ecole Normale Supérieure de Lyon, ICAR UMR 5191,
veronique.traverso@univ-lyon2.fr

Références

BLANCHE-BENVENISTE C., (1990), Le français parlé. Études grammaticales, Paris, CNRS Éditions.
BENVENISTE E. (1966/2004) Problèmes de linguistique générale, 1, Paris, Gallimard.
FORNEL (de) M., LEON J. (2000), « L’analyse de conversation. De l’ethnométhodologie à la linguistique interactionnelle », Histoire, Épistémologie, Langage, 22/1, 131-155.
GOFFMAN E., (1974), Les rites d’interaction, Paris, Minuit.
GRECO L., TRAVERSO V. (éd.), (2016) « Définir les mots dans l’interaction : un essai de sémantique interactionnelle », Langages, 204.
KERBRAT-ORECCHIONI C., (1990, 1992, 1994), Les interactions verbales, tomes 1, 2, 3, Paris, Armand Colin.
KERBRAT-ORECCHIONI C. (2005) Le discours en interaction, Paris, Armand Collin.
SACKS H., (1992), Lectures on conversation (1965-1972), Cambridge, Blackwell Publishers.
SACKS H., SCHEGLOFF E., JEFFERSON G., (1974) A simplest systematics for the organization of turn-taking for conversation. Language 50, 696-735.
TRAVERSO V., (2000), Perspectives interculturelles sur l’interaction, Lyon, PUL.
TRAVERSO V. (2012) « Analyses interactionnelles : repères, questions saillantes et évolution », Langue Française, 175, 3-17.
TRAVERSO V., (2016), Décrire le français parlé en interaction, Paris, Ophrys.
VION R., (1992), La communication verbale, Paris, Hachette.



Publications des membres du groupe

Ballardini E. (2012) Traduire devant la justice pénale. L'interprète traducteur dans les codes de procédure pénale italiens aux XIXe et XXe siècles, Bologna, Bononia University Press, Coll. « Studi Interdisciplinari su Traduzione, Lingue e Culture ».
Ballardini E. (2013) « Interpréter et traduire au procès Eichmann : construction d'un événement médiatique plurilingue », in S. Moirand, S. Reboul-Touré, D. Londei, L. Reggiani (sous la dir.). Dire l'événement. Langage, mémoire, société, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, p. 161-170.
Ballardini E., Pederzoli R., Reboul-Touré S., Tréguer-Felten G. (sous la dir.), (2013) Les facettes de l'événement: des formes aux signes, MediaAzioni. Rivista on line di studi interdisciplinari su lingue e culture, Special Issue 15, Forlì – DIT.
Ballardini E. (2014) “L'interprete traduttore nel procedimento penale italiano: quale formazione alla luce delle recenti direttive europee?”, in C. Falbo, M. Viezzi (a cura di), Traduzione e interpretazione per la società e le istituzioni, Trieste, EUT, p. 59-72.
Ballardini E. (2016) “Le procès pénal italien face au défi plurilingue : dissymétries terminologiques italien-français”, in M. De Gioia, M. Marcon (sous la dir.) Approches linguistiques de la médiation, Limoges, Editions Lambert-Lucas, coll. « La Lexicothèque », p. 40-50.
Celotti N. (2016) « Voies novatrices du ‘Dictionnaire de la Zone, tout l’argot des banlieues’ en ligne : à l’écoute des voix sur la toile », PUBLIF@RUM, 26,
http://www.publifarum.farum.it/ezine_articles.php?publifarum=cff14d6375475ef972fa3a407941ed77&art_id=375.
Celotti N. (2015) Mots et culture dans tous les sens, Torino, Utet.
Celotti N.(2015) « Des discours sur la société dans les dictionnaires de langue (française de France) », in P. Paissa, F. Rigat, M.-B. Vittoz (éd.) Dans l'amour des mots. Chorale(s) pour Mariagrazia, Alessandria, Edizioni dell'Orso, p. 437-447.
Celotti N. (2013) « Droits de l’homme – droits humains – droit à la traduction et à l’interprétation : un défi pour les langues », in M. De Gioia (éd.) Autour de la traduction juridique, Padova, Padova University Press, p. 47-60.
Celotti N. (2013) « Comment les mots changent de sens et comment les événements changent les noms: observation de la guerre contre le terrorisme », in P. Puccini, F. Regattin (éd.) Les Mots de la guerre. Imaginaires, langages, représentations, Bologna, CLUEB, p. 107-120.
Celotti N. (2009) « Traduire pour accueillir l’étranger en voyage. Qu’en est-il des sites web touristiques institutionnels sur Trieste, “la plus ‘mitteleuropéenne’ des villes italiennes” », Rivista Internazionale di Tecnica della Traduzione, 11, p. 84-95.
Dufiet J.-P. (éd.) (2014) L’objet d’art et de culture à la lumière de ses médiations, Trento, Università di Trento, Dipartimento di Studi Letterari, Linguistici e Filologici, Collana «Labirinti», n. 154, Trento.
Dufiet J.-P. (2014) « Le comique d’argumentation dans “Roberto Zucco” », in A. Petitjean (éd.) Bernard-Marie Koltès. Les registres d’un style, Dijon, EUD, p. 169-187.
Dufiet J.-P., Petitjean A. (2013) Approches linguistiques des textes dramatiques, Paris, Garnier.
Dufiet J.-P. (2012) « La reformulation synonymique dans le genre discursif théâtral. L’exemple de Marivaux », in S. Cappello, M. Conenna, J.-P. Dufiet (éd.) La synonymie au-delà du lexique, Udine, Forum, p. 151-194.
Dufiet J.-P. (2012) « Les visites guidées culturelles : définition générique et caractérisation discursive », in J.-P. Dufiet (éd.) Les visites guidées. Discours, interaction, multimodalité, Dipartimento di Studi Letterari, Linguistici e Filologici, Università di Trento, Collana «Labirinti», n. 138, Trento, p. 17-54.
Falbo C. (2016) « L'interprétation juridique en Italie : droits linguistiques et droits de défense », Etudes de Linguistique Appliquée, 181, Médiation et droits linguistiques, sous la direction de M. De Gioia, G. Agresti, p. 43-54.
Falbo C. (2016) « Politesse et éthos dans le débat présidentiel Sarkozy-Royal : un défi pour les interprètes », PUBLIF@RUM, 26, http://www.publifarum.farum.it/ezine_articles.php?art_id=368
Falbo C. (2015) « Des candidats "innommables" dans la bouche d'interprètes hatifs », in P. Paissa, F. Rigat, M.-B. Vittoz (éd.) Dans l'amour des mots. Chorale(s) pour Mariagrazia, Alessandria, Edizioni dell'Orso, p. 95-107.
Falbo C. (2012), “L’interprète dans la communication interculturelle à la télévision”, in Auger N. / Béal C., Demougin F. (eds) Interactions et interculturalité : Variétés des corpus et des approches, Bern, Peter Lang, p. 347-364.
Falbo C., Galazzi E., Janot P., Murano M., Paternostro R. (2013) « Autour d'un corpus d'apprenants italophones de FLE : présentation du projet Interphonologie du Français Contemporain – italien ». Repères DoRiF, 3 - Projets de recherche sur le multi/plurilinguisme et alentours..., http://www.dorif.it/ezine/ezine_articles.php?id=93.
Falbo C., Janot P., Murano M., Paternostro R. (2015) « "Gran[d] émoi à l'Unio[n] européenne": studenti italofoni di FLE alle prese con la liaison », Bulletin suisse de Linguistique appliquée (VALS-ASLA), 12, Université de Neuchâtel, p. 27-41.
Greco L., Traverso V. (éds) (2016) Définir les mots dans l'interaction, Langages, 204.
Janot P. (à paraitre) « Le français parlé : quel imaginaire linguistique dans les commentaires d’apprenants du corpus Interphonologie du Français Contemporain (PFC-Italie) » ?, Repères Repères DoRiF.
Merlini R., Falbo C. (2011) “Faccia a faccia con l’interprete: strategie di cortesia nelle interazioni mediche bilingui”, in G. Held, U. Helfrich (eds) Cortesia – Politesse - Cortesia. La cortesia verbale nella prospettiva romanistica - La politesse verbale dans une perspective romaniste - La cortesia verbal desde la perspectiva romanistica, Frankfurt am Main, Peter Lang, p. 193-209.

Niemants N. (2015) L’interprétation de dialogue en milieu médical. Du jeu de rôle à l’exercice d’une responsabilité, Roma, Aracne.
Niemants N., S. Castagnoli (2015) « L’interprétation téléphonique en milieu médical: De l’analyse conversationnelle aux implications pratiques, in D. Londei, S. Poli, A. Giaufret, M. Rossi (dir.), Metamorfosi della traduzione, Genova, GUP, p. 217-259.
Niemants N., Baraldi C., Gavioli L. (2015) « L’entretien clinique en présence d’un interprète: La traduction comme activité de coordination », Langage et Société, 153, sous la direction de A.C. Ticca, V. Traverso, p. 31-44.
Niemants N. (2016) « La responsabilité du médiateur dans l’accès aux soins des immigrés », Etudes de Linguistique Appliquée, 181, Médiation et droits linguistiques, sous la direction de M. De Gioia, G. Agresti, p. 55-77.
Niemants N. (2016) « Médiation à l’hôpital: De l’analyse conversationnelle aux retombées éducatives », in M. De Gioia, M. Marcon (dir.) Approches linguistiques de la médiation, Limoges, Lambert-Lucas, p. 91-116.
Traverso V., Ravazzolo E. (2016) « Définitions ostensives co-construites. Le cas de la visite guidée », Langages, 204, Paris, Dunod Editeur – Larousse, p. 43-66.
Ravazzolo E., Traverso V., Jouin E., Vigner G. (2015) Interactions, dialogues, conversations : l’oral en français langue étrangère, Paris, Hachette, coll. F.
Ravazzolo E. (2014) « L’analyse comparative d’interactions médiatiques dans une perspective interculturelle. L’exemple de l’emploi des formes d’adresse en français et en italien », in R. Druetta, C. Falbo (éd.) Cahiers de Recherche de l’École Doctorale en Linguistique Française n. 8/2014. Docteurs et Recherche... une aventure qui continue, Trieste, EUT, p. 41-57.
Ravazzolo E. (2014) « L’emploi des formes nominales d’adresse dans l’émission italienne Radio anch’io. Approche comparée de corpus radiophoniques en italien et en français », in C. Kerbrat-Orecchioni (éd.), S'adresser à autrui : les Formes Nominales d'Adresse dans une perspective comparative interculturelle, Chambéry, Éditions de l’Université de Savoie, Collection Langages, p. 179-220.
Ravazzolo E. (2014) « La visite guidée du jardin ethnobotanique : la transformation des objets naturels en signes culturels et verbaux », in J.-P. Dufiet (éd.), L'objet d'art et de culture à la lumière de ses médiations, Università degli Studi di Trento – Dipartimento di Studi Letterari, Linguistici e Filologici, Collana «Labirinti», n. 154, Trento, p. 85-109.
Ravazzolo E., Traverso V., Jouin-Chardon E., Vigner G. (2015) Interactions, dialogues, conversations : l'oral en français langue étrangère, Paris, Hachette.
Ticca A.-C., Traverso V. (éds) (2015) Interprétation, traduction orale et formes de médiation dans les situations sociales, Langage et Société, 153.
Traverso V. (éd.) (2012) Analyses de l'interaction et linguistique : état actuel des recherches en français, Langue française, 175.
Traverso V. (2016) Décrire le français parlé en interaction, Paris, Ophrys.



Torna alla lista dei gruppi

Ritorna alla Barra di Navigazione